banniere videos-de-peche.fr

Plaidoyer pour un mal-aimé : le silure

– Accusé levez-vous ! Vous êtes bien le dénommé silurus glanis dit le silure ?
– Oui !
Silurus glanis vous êtes accusé d’être une espèce invasive, d’être à l’origine de la disparition d’autres espèces piscicoles, de créer des déséquilibres dans le milieu, de manger des petits chiens, voir de vous attaquer à des petits enfants, d’être un poisson répugnant, de ne pas avoir votre place dans nos eaux. Vous êtes accusé d’être un poisson NUISIBLE !!! Qu’avez vous à dire pour votre défense ?
-…

Bien sur cette scène n’est que pure fiction mais beaucoup de pêcheurs, bureaucrates et autres pseudos-experts fantasment sur le jour où ce procès aurait lieu. Lorsque j’ai crée videos-de-peche.fr je ne voulais pas associer ce site à une quelconque prise de position ou combat. J’ai toujours donné mon avis, mes positions sur les forums en mon nom mais aujourd’hui il est temps que tout les acteurs de la pêche, professionnels, clubs, blogueurs, pêcheurs qui aiment un tant soit peu ce poisson se mobilisent. C’est dans ce but que j’ai décidé d’écrire ce coup de gueule non pas sur tel ou tel forum mais ici sur videos-de-peche.fr.

Revenons à notre procès, il est temps maintenant à la défense du silure de prendre la parole n’est ce pas ?

-Monsieur le président, mesdames et messieurs les jurés, mon client Mr Silurus Glanis ici présent est tout simplement victime de discriminations. Il est bien connu que tout ce qui est différent fait peur !! C’est le cas de mon client ! De quoi l’accuse t’on ? D’être une espèce invasive ? D’être une espèce exotique, non indigène, devenant un agent de perturbation nuisible à la biodiversité autochtone ? Rappelons un instant que les ancêtres de mon client étaient endémiques du bassin du Rhin !! Mais au fait quelles espèces de poissons populaires présents dans nos eaux peuvent se prévaloir d’être endémiques ? La carpe ?
Vous accusez également mon client de créer des déséquilibres en raison de son appétit féroce, et pour être plus précis de je cite « tout bouffer ». A cause de lui je cite « on ne prend plus rien », « il n’y a plus de sandres » etc… etc… Selon une étude datant de 2007 mon client malgré sa taille imposante ne mange que 2 à 3% de son poids total par jour ! Avouez qu’on est loin de ce que l’on peut un appétit vorace. De plus en étant un poisson de fond et étant opportuniste il joue un rôle de régulateur dans le milieu. Comparons ses habitudes alimentaires avec celles d’un brochet ou d’un sandre….On a pu lire, voir à droite, à gauche que mon client s’attaquerait à des chiens, voir même des enfants ? Mais de qui se moque t’on ? Ne serait-ce pas là plutôt une campagne orchestrée par les opposants à mon clients ? Oui les petits mammifères peuvent faire partie de son régime alimentaire mais les chiens et les enfants…faites moi rire !
Mon client est répugnant ? C’est bien ce que vous avez dis Mr le président… Certes il ne rentre pas dans les standards de beauté comme les truites, perches ou autre carpes, et alors ? Est ce que ça fais de lui un coupable idéal ? De pendre, éventrer, laisser sécher ses congénères sur les berges ? Je vous le demande !!!Mon client serait à l’origine de la diminution du cheptel piscicole dans nos eaux ? Ne serions nous pas plutôt les grands responsables ? Pollution, industrialisation , disparition des zones humides, frayères, pression de pêche, prélèvements irresponsables ? Monsieur le président, mesdames messieurs les jurés je vous demande tout simplement de réfléchir à tout ça et de ne retenir aucune des accusations contre mon client !

A votre avis, quel serait l’issu d’un tel procès ?
Pourquoi cet article, ce coup de gueule ? Depuis de nombreuses années je fréquente quelques forums et sites et, au fil du temps, j’ai pu observer, que ce soit à travers des sujets ou vidéos, une haine grandissante envers ce poisson. Vous allez me dire que ce n’est pas le cas, qu’il y a de plus en plus de pêcheurs de silures, mais ce n’est que l’arbre qui cache la forêt….malheureusement. Depuis quelques années je fais parti d’un club de pêche spécialisé dans le carnassier situé en Île de France. Lors de nos animations nous pouvons nous rendre compte de la méconnaissance du silure des pêcheurs que nous rencontrons et, de ce fait la crainte, la haine qui en découle. Et les fédérations, les AAPPMA dans tout ça ? On pourrait en écrire un pavé là dessus. Autant une très grande majorité des fédérations départementales ont fais le choix soit de rester neutre pour le moment ou de prendre position en faveur du silure, c’est une autre histoire pour les AAPPMA. Une grande majorité prône le classement en nuisible voir carrément son extermination.

Le silure, en France a du soucis à se faire, des études ont été relancées et cette fois-ci il n’est pas dis qu’elles lui seront favorables et que son classement en tant que nuisible ne soit pas envisagé. Mais les enjeux financiers sont énormes : qui va prendre en charge les carcasses et à quel prix ? Le silure est un fabuleux poissons de sport dont son attrait profite aux professionnels, marques etc… Espérons qu’il suive les traces d’une autre espèce qui, à son époque avait subis les foudres des pêcheurs : le sandre !

Son classement en nuisible serait la porte ouverte à d’autres restrictions dans la pêche en France comme dans certains pays tel que l’Espagne, la Suisse ou même l’Allemagne !

Silure à Montereau

Restons vigilants et mobilisons nous auprès d’associations comme SGA (Silurus Glanis Association) !
L’union fait la force !

Emmanuel

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs requis marqués avec *

*